AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Cara ❆ Everything has its beauty but not everyone sees it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

District 8
Messages : 198
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Cara ❆ Everything has its beauty but not everyone sees it Mar 12 Jan - 23:53

Cara Apple Greenwald
Nom : Greenwald Prénoms : Cara Apple (non mais où es ce que mes parents avaient la tête quand ils ont choisi de m’appeler Apple alors que mon nom de famille commence par Green?). Surnom : Aucun mon prénom est tellement court que personne ne voit l'utilité de me donner des surnoms.Age : 20 ans Date et lieu de naissance : 19 février 2231Métier/études : couturière dans l’atelier de ma mère District : 8 Orientation sexuelle : hétérosexuelle Statut civil : célibataire  Groupe : Districts  
Caractère : Mes amis disent de moi que je suis une fille qui respire la joie de vivre. Cependant, je suis aussi quelqu'un de très boudeur, je boude pour tout et n'importe quoi mais rassurez vous ça ne dure jamais bien longtemps. En amour je suis plutôt possessive et jalouse bien que j'essaie de le cacher du mieux que je peux. Ma mère a tendance à dire que je suis très curieuse, voir même un peu trop ce qui a le don de m'attirer pas mal d'ennuis. J'aime être attentionné et serviable avec les gens que j'aime mais je suis plutôt timide et réservé avec les gens que je viens de rencontrer. A cause de ces deux derniers traits de caractère, j'ai souvent du mal à m'intégrer.Signe particulier : J'ai une tâche dans l’œil, elle ne se voit pas beaucoup et c'est d'ailleurs la seule chose qui me différencie de ma sœur jumelle. Que penses tu des Hunger games ? Je trouve que ces jeux sont vraiment horribles. Pour moi il est inconcevable d'envoyer des enfants dans une arène pour qu'ils s’entre-tuent. Je ne comprends pas comment les gens du Capitole peuvent aimer ça. La vingtième édition des Hunger games a réellement changer ma vie puisque j'ai été tiré au sort et que ma sœur y a participé à ma place. Heureusement, elle a gagné cette édition et est revenue vivante, autrement je ne m'en serais jamais remise. Je me sens tous les jours un peu plus coupable pour ce jour où je n'ai pas eu le courage d'avancer jusqu'à l'estrade.
Derrière l'écran

Pseudo/Prénom : Mlle-C/Cyrielle
Age : 21 ans
Localisation : Provence alpes cote d'azur
Présence : Tous les jours

Célébrité : Barbara Palvin
Personnage : Inventé
Crédits : Ambroisie
L'histoire de toute une vie
Je ne vais pas vous mentir je ne connais pas tous les détails qui ont précédés ma naissance. Tout ce que je sais c'est que mes parents se sont rencontrés alors que ma mère travaillait dans l'atelier de couture de sa famille et que mon père en la voyant est tout de suite tombé amoureux d'elle. A partir de ce jour il a tout fait pour la séduire et c'est comme cela qu'après plus de trois ans d'amour, ma mère est tombé enceinte. Cette grossesse n'était pas voulue. En effet, bien que ma mère ait toujours voulu avoir des enfants lorsqu'en 2230 la première édition des Hunger games a eu lieu, elle a immédiatement changé d'avis. Pour elle il était hors de question que ses enfants soient en danger de mort une fois par an de leur 12 ans jusqu'à leur 18 ans. Malheureusement, lorsqu'elle appris qu'elle était enceinte elle n'eut pas d'autre choix que de continuer sa grossesse et de prier pour qu'on ne soit jamais tiré au sort.

L'enfance


Si vous vous attendez à une histoire tragique et triste je pense que vous allez être déçu. En effet, j'ai grandi dans une famille aimante et soudé. Il est vrai que nous ne roulions pas sur l'or ,bien que ma mère passe énormément de temps à l'atelier, mais pour moi ça n'avait aucune importance. On était ensemble et heureux et c'est tout ce qui comptait à mes yeux. De plus, j'ai eu la chance de grandir avec une sœur et qui plus est une sœur jumelle. Nous étions très fusionnelles et grâce à elle je ne me sentais jamais seule, Azure était à la fois ma meilleure amie, ma sœur et ma confidente. Bien que je sois l'aîné (de quelques minutes seulement), Azure m'a toujours protégé et a toujours eu la fâcheuse habitude de se faire sermonner à ma place. Je me rappelle par exemple d'un jour en particulier où nous devions avoir 6 ans tout au plus, nous étions à l'école et allez savoir pourquoi j'avais eu la brillante idée de me badigeonner de boue alors que les vêtements que je portais étaient neufs. Lorsqu'Azure m'a regardé, un sourire s'est dessiné sur son visage et elle a tout de suite compris que mon idée n'était pas aussi bonne que ce que je pensais. " Cara, tu vas te faire gronder par maman c'est sûr et certain elle a passé deux semaines à coudre ces vêtements." Lorsque j'entendis cette phrase, je m'en souviens encore, une peur bleue m'a envahie. Je réalisais à peine que mes bêtises allaient avoir des conséquences et je n'étais pas prête à les assumer. Mes yeux se sont petit à petit remplis de larmes jusqu'à que je ne puisse plus les retenir et que je commence à pleurer. Azure qui se trouvait en face de moi observait la scène interdite, je sentais qu'elle ne savait pas quoi faire et qu'elle cherchait un moyen de régler la situation. Après deux minutes qui me semblèrent une éternité, elle commença à me tirer par la main pour m'emmener dans un petit recoin de la cour de récré et elle commença à retirer ses habits. "Qu'es ce que tu fais Azure ? " A ce moment là, je pensais réellement qu'elle était devenue folle, pourquoi se mettait elle en culotte en plein milieu de la cour alors que la situation était grave. "On va échanger nos vêtements et je me débrouillerais pour ne pas me faire gronder par maman." Au début, je me rappelle que j'avais refusé d'échanger mais que comme d'habitude, elle avait réussi à me convaincre. C'est ce jour là que j'ai compris que ma sœur serait toujours là pour moi. C'était la première fois et surement pas la derniere qu'elle me sauvait la vie. Après cet événement nous avons continué notre vie sans que rien de spécial ne nous arrive. Bien sûr plus nous grandissions plus nos parents s'inquiétaient que l'on soit tiré au sort durant la moisson, mais ma sœur et moi nous n'y pensions jamais. Il y avait tellement d'enfants dans notre district qu'il était quasiment impossible que ça tombe sur l'une d'entre nous.

La moisson


Nous étions le 2 février 2249, il s'agissait de notre dernier moisson et nous étions comme à notre habitude plutôt confiante. Un seul enfant allait être tiré au sort et ensuite nous serions libre et nous n'aurions plus jamais à nous inquiéter. L'hôtesse s'approcha de la boule remplie de tous les noms des enfants du district et je profitai de ce moment pour regarder Azure en mimant discrètement les manières de cette dernière. Elle sourit puis détourna son regard pour se concentrer sur la cérémonie. "J'ai le plaisir de vous annoncer que cette année, c'est une fille qui portera les couleurs de votre district.." A l'annonce de ces mots, mon cœur se serrai pour la première fois lors d'une moisson, peut être que je commençais à ressentir ce qui allait se passer. "Il s'agit de mademoiselle Cara Greenwald." A l'annonce de mon nom j'entendis ma mère hurler de douleur et je sentis tous les regards se poser sur moi. Je n'y croyais pas, j'étais complètement figée, je n'arrivais même plus à penser. Alors c'est comme ça que j'allais mourir ? Assassinée par un autre tribut dans une arène ? J'étais tellement abasourdie par la nouvelle que je ne réalisais même pas que ma sœur n'était plus à côté de moi. Ce n'est que lorsque l'hôtesse reprit la parole que je réalisai ce qui venait de se passer, ma sœur était sur l'estrade à ma place. Lorsque j'eus enfin la possibilité de lui parler je la suppliai de repartir avec nos parents et de me laisser aller aux jeux. Je savais que nous n'avions aucune chance et je ne voulais pas qu'elle meurt à ma place. J'étais complètement paniquée et anéantie. Azure fixa alors son regard dans le mien et tout en me prenant les mains elle me dit : "Ecoute Cara, j'ai plus de chance que toi de gagner, tu ne survivrais même pas dix minutes dans l'arène, tu n'arrives même pas à aligner trois pas sans te casser la figure. " Elle essuya mes larmes et tout en me repoussant elle me dit des mots qui resteront dans ma tête pendant toute la durée des jeux : "On se voit bientôt crois en moi."

Le début d'une nouvelle vie


Ma mère était complètement anéantie, elle était certaine d'avoir perdu l'une de ses filles, comme j'étais certaine d'avoir perdu ma moitié. Malgré tout, je continuais de faire ce qu'Azure m'avait dit, je croyais en elle. Plus les jours passaient plus j'avais l'espoir qu'elle revienne. Ils étaient de moins en moins nombreux et elle était toujours en vie. Finalement, après deux longues semaines d'attente et quelques frayeurs elle finit par remporter la vingtième édition des Hunger games. Personne n'en revenait, c'était impossible qu'une jeune fille du district huit remporte les jeux. Et pourtant elle l'avait fait ! Lorsqu'elle revint à la maison, elle était totalement amaigrie et affaiblie. Je ne la reconnaissais presque plus. Il lui fallut presque deux mois pour se remettre sur pied et redevenir la Azure que j'avais toujours connu. Une fois qu'elle fut rétablie le Capitole n'attendit pas une seule seconde pour l'utiliser comme un trophée pour chaque nouvelle occasion. Je sentais que cette situation ne lui convenait pas et qu'elle ne savait plus comment s'en sortir. Elle a d'abord pensé que ça allait finir par s'atténuer avec le temps mais au bout d'un an elle se rendit vite compte que lorsque l'on fait parti des vainqueurs on appartient au Capitole pour la vie. C'est comme cela qu'un jour elle vint me trouver dans ma nouvelle chambre afin de me poser une question qui allait changer ma vie à tout jamais. "Dis moi Cara j'ai quelque chose à te demander ? " Après avoir prononcé ces mots elle détourna directement le regard, je sentais qu'elle était gênée voir même angoissée à l'idée de me dire ce qu'elle avait sur le cœur. Je pris ses mains dans les miennes comme elle l'avait fait ce fameux jour de la moisson. "Tout ce que tu veux, dis moi." Je lui fis un grand sourire pour la mettre en confiance et c'est à ce moment là qu'elle se lança. "Tu sais je me disais, au Capitole tout le monde croit que je suis toi, alors je me demandais si ça te dérangerait d'aller à certaines fêtes, certaines interviews où d'autres événements de ce genre." Je ne compris pas immédiatement, qu'elle ne pouvait plus supporter d'appartenir au Capitole, j'ai d'abord pensé qu'elle voulait me faire une faveur comme elle le faisait toujours. "Non je peux pas accepter, c'est toi qui t'es battue dans cette arène pour me sauver la vie, je ne peux pas juste récupérer tout ton mérite maintenant que tu es revenue." Elle baissa les yeux, tout en ajoutant les larmes aux yeux : "Non Cara, c'est toi qui ne comprends pas, je n'en peux plus, je veux rester ici me reposer. J'en ai marre de faire tout ce qu'on me demande de sourire à ces inconnus qui ont essayé de me tuer dans l'arène. Je veux juste essayer de redevenir normale." Je pense que je n'avais jamais vu Azure aussi triste que ce jour là. Je n'hésitai même pas une seconde pour lui dire que je la remplacerais avec grand plaisir. Pour la première fois de ma vie, je tenais l'occasion de me racheter auprès de ma sœur. C'était la première fois qu'elle se montrait faible devant moi et que je pouvais lui rendre tout ce qu'elle m'avait apportée durant toutes ces années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cara ❆ Everything has its beauty but not everyone sees it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Way to survive :: Gestion du personnage :: Votre passeport pour panem :: Présentations validées-