AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La protection d'une soeur est ce qu'il y a de plus sacré !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

District 8
Messages : 61
Date d'inscription : 13/01/2016

MessageSujet: La protection d'une soeur est ce qu'il y a de plus sacré ! Mer 13 Jan - 23:00

Azure Greenwald
Nom : Greenwald Prénoms : Azure  Surnom : Miss Z Age : 20 ans Date et lieu de naissance : 19 février 2231 Métier/études : Gagnante et mentor de la vingtième édition des Hunger games.District : 8 Orientation sexuelle : Bisexuelle Statut civil : Célibataire  Groupe : Vainqueurs 
Caractère :Je suis la jumelle curieuse et intelligente qui n'hésite pas grâce à ses recherches à se mettre dans des situations vraiment embarrassante ou presque hors du commun. J'aime tellement ma jumelle , je ferais n'importe quoi pour elle. Je suis une personne généreuse drôle, spontanée, si quelqu'un me confie, son secret, je ne le révélerais à personne , je suis serviable. J'aime les femmes et les garçons à la différence de ma soeur jumelle. Oh ! Que je vous dise, j'adore quelquefois me faire passer pour ma soeur, je trouve cela très drôle à faire et à berner nos amis et notre famille.Surtout assumé les bêtises que ma soeur faisait tellement de fois pour la protégée et lui prouvé que je serai toujours là pour elle.
On est tellement proche toutes les deux. Les gens disent aussi de moi que je suis très audacieuse avec un caractère très affirmé. Je suis tellement courageuse que je déplacerai des montagnes s'il le faut pour venir en aide à ma soeur jumelle et à ma mère et mon père. J'ai une notion de rébellion en moi que je ne montre que rarement car je ne veut pas attiré des ennuis a ma famille. A la différence de ma soeur qui a toujours peur , moi je suis très intrépide. Je ne craint aucunement le danger et j'affronte les obstacles sans avoir peur des conséquences. Signes particuliers : Ma soeur jumelle possède une tache dans l'oeil qui ne se voit pas beaucoup. Cela est la seule différence entre moi et ma jumelle. On est des copies parfaites si l'on cache se détaille aux autres. Y'a aussi le statut de gagnante de la vingtième édition des jeux de la mort que je dois assumé sous son identité jusqu'au bout.Que penses tu des Hunger games ? Je déteste ces jeux du plus profond de mon coeur. Ces jeux ont failli envoyer ma soeur a l'abattoir si je n'avais pas pris sa place de jour-là, elle si douce et innocente, elle n'aurait eu aucune chance, je n'ai jamais regretté ma décision et je ne le regretterais jamais. Aussi personne ne croyait que j'allais ressortir gagnante de cet enfer sur terre. Ce lieu qui m'a enlevé une partie de mon humanité et m'avait donné goût au sang , et surtout rendu complètement dégoûter de moi-même, car je devais faire des choses tellement horribles là-bas. Ce jour-là, j'ai osé commettre un acte horrible qui me hantera jusqu'à la fin de mes jours. J'ai décapité une jeune fille de 15 ans pour gagner et revoir ma soeur , je n'avais pas d'autre choix, c'était soit elle , soit moi. Je déteste ce jeux car depuis que j'avais gagner cela faisais maintenant deux ans que j'accompagne ceux qui était choisis de mon district au capitole pour les voir mourir sous mes yeux , je ne pouvais pleuré mais mon coeur saigné pour eux.
Derrière l'écran
Pseudo/Prénom Paige.
Age : 26 ans
Localisation : Maroc
Présence : 7/7


Célébrité :Barbara Palvin
Personnage : scénario
Crédits : Google image
L'histoire de toute une vie
Le tout début !
Cela remonte à l'époque où on n'était pas encore dans ce monde chaotique moi et ma soeur jumelle. Avant il n'y avait encore de jeu de la mort, ni cette décision d'envoyer chaque année un enfant à l'abattoir. Non, avant il y avait une vie simple si l'on oublie le cataclysme et les autres districts qui se sont enrichis, car ils étaient les plus proches du Capitole. sans problème où chacun faisait son travail. Du moins, c'est ce que ma mère me racontait. Ainsi, un jour alors qu'elle travaille dans l'atelier de couture de sa famille. Ce jour-là son regard croisa le regard de notre père et ce fut le coup de foudre pour notre père qui n'avait que son image en tête et ne parvenait plus à penser à autre chose qu'à elle. C'est ce que l'on appelle le coup de foudre. C'est donc à partir de ce jour-là qu'il avait tout mis en oeuvre pour séduire notre jolie maman et donc après trois longues années de pur bonheur et d'amour notre mère était tombée enceinte de lui. En apprenant cela elle fut heureuse mais elle a vite changé d'avis car en 2229 le gouvernement ne voulait pas faire table rase du passé de Panem est donc avait élu un nouveau président Ulysse Crowley. Ce dernier pour punir les habitants décide d'instaurer les jeux de la mort. Les Hunger Games.
Ainsi un an après cette annonce soit en 2230 la première édition des jeux de la mort vit le jour. Elle ne voulait pas donner naissance à ces enfants dans un monde où la menace planerait sur eux quand ils auront respectivement l'âge de 12 ans jusqu'à leur majorité 18 ans, ils vivront dans la peur d'être choisi et qui peut-être allaient mourir. Malheureusement, la grossesse était bien avancée et elle n'avait pas d'autre choix que de donner la vie et priée pour que le jour fatidique n'arrive jamais à l'une de ces filles.
Notre enfance
Au risque de vous décevoir, les fanatiques des histoires tragiques. Notre enfance fut très merveilleuse dans une famille aimante et soudée comme les cinq doigts de la main. C'était clair qu'on n'était pas riche comme les autres districts. Ma mère passée beaucoup de temps dans son atelier de couture. À mon avis, cela n'avait aucune espèce d'importance si l'on était riche tant que l'on était ensemble, heureux et c'est tout ce qui compté dans mon petit coeur.  De ce fait, j'ai eu une immense chance de grandir avec une véritable soeur jumelle plus âgée. Oui, elle était âgée de quelques minutes seulement de moi-même. On avait une relation si fusionnelle et grâce à elle je ne me suis jamais senti seul. Cara était à la fois ma meilleure amie, ma confidente, ma soeur jumelle. De ce fait je l'ai toujours protégé et j'avais pris la responsabilité de me faire sermonné a sa place.
Des fée dans le coeur
Ce jour-là, on avait 6 ans. Nous étions à l'école et je ne sais pas quelle mouche avait piquée ma jumelle de mettre la boue partout sur elle  alors que nos vêtements étaient neufs. Lorsqu'elle me montra le spectacle, je l'avais observé avant qu'un sourire ne s'affiche sur mes lèvres et mon visage de petite fille. Je lui avais dit qu'elle allait se faire gronder par notre maman. C'était sûr et certain elle qui avait passé deux semaines à coudre avec soin ces vêtements pour nous. À peine ma phrase finie que je pus ressentir la peur envahie ma soeur et voire qu'elle réalisa enfin l'ampleur de ces dégâts et ainsi les conséquences qui allaient avoir à notre retour à la maison. Elle n'était nullement prête à assumer cela, je le vis dans ces yeux. Je la regardais tout en réfléchissant à une solution. Ma jumelle avait les larmes qui était sortie toute seule, car elle avait très peur. Moi je reste devant elle sans bouger, mais en vérité, j'analyser la situation pour trouver une solution très rapidement. Deux minutes plus tard alors que je n'avais toujours pas bougée et que ma jumelle avait rempli ces joues de larmes. Je lui avais attrapé la main et l'avais tirée gentiment vers un coin de la cour où personne ne pouvait nous voir pour ensuite commencer à me déshabiller et rester avec une culotte en pleine recrée. Ma jumelle m'avait demandé ce que je faisais, car pour elle j'étais devenue folle. Je lui avais donc donné la solution de nous échanger les vêtements et que c'était moi qui allais en prendre toute la responsabilité de sa bêtise. Elle avait refusé, mais j'avais trouvé les mots pour la convaincre de prendre cette solution. Avec cela, je lui avais prouvé que je serai toujours là pour elle, je serai toujours là pour la sortir des dangers et la protégée comme un ange gardien.
La moisson
Ce jour-là moi est ma jumelle, on avait dix-huit ans. On était le 2 février 2249. Cela était donc notre dernière moisson et enfin on allait être libre et vivre une vie normale sans se soucier d'être choisi. Comme à notre habitude, on était confiance et positif pour que le destin nous aide et les étoiles nous viennent en aide. Cela faisait 18 ans que la chance était de notre côté, il fallait juste que, cette fois, elle reste à notre côté et enfin en aura une vie dans en a toujours fait sans se soucier de ces foutus jeux de la mort. Comme chaque année pour cette vingtième  édition un seul enfant de notre district 8 va être choisi pour combattre les autres dans un combat à mort.
Je vis ensuite l'hôtesse s'approcher de la boule remplie des noms des jeunes enfants de notre district pour désigner enfin le prénom et le nom de celui que le destin va choisir. Ma soeur profita de ce moment pour mimer les agissements de la femme. J'avais souri avant de détourner mon regard pour me concentrer sur le résultat ce n'était plus le moment de jouer à présent c'était soit la liberté soit la mort. "J'ai le plaisir de vous annoncer que cette année, c'est une fille qui portera les couleurs de votre district.." À ces paroles, je sentis un mauvais pressentiment. Je ne pouvais l'expliquer, mais quelque chose me disait que la chance avait tourné. Je sentis mon coeur se serrer pour la première fois lors d'une moisson et je retenais mon souffle pour que ce ne sois pas ma jumelle."Il s'agit de mademoiselle Cara Greenwald."
À cette annonce, j'avais fermé les yeux quand ma mère avait crié de douleur et que ma jumelle semblait perdre son sang-froid en se demandant quoi faire. Elle ne tiendrait même pas une minute, elle est trop douce trop maladroite, elle va mourir à coup sûr. Je me pince la lèvre inférieure, serrent mes poings et respirent profondément avant de me détendre et de regarder l'estrade.
Je me dirige vers l'estrade et annonce mon identité ou techniquement celle de ma jumelle, mais eux ils l'ignorent encore une fois, je la sauverais. Je ne la laisserais pas mourir de cette façon , je resterais à jamais son ange gardien. Je regardais l'hôtesse et celle-ci reprit enfin la parole sous l'acclamation de la foule alors que j'observe ma soeur ouvrière grande les yeux et se rendre compte de ce qui venait de ce passé. Tandis que les autres crié de joie car tous les tributs avaient été choisis par cette femme si cruel , je la déteste celle-là, je n'ai jamais détesté quelqu'in d'aussi fort que cette vieille mocheté. Mais jetait plus intelligente qu'elle et j'allais lui montrer et  lui jouer le plus grand tour de magie et d'actrice.
J'avais enfin eu la possibilité de parler à nouveau avec ma jumelle. Celle-ci m'avait supplié de laisser tout tombé et de retournée avec elle et nos parents chez nous, car elle croyait que je n'avais aucune chance et que j'allais mourir et qu'elle ne voulait pas me perdre. Elles semblaient complètement en panique et très anéantie de ma décision. J'ai donc fixé mon regard dans le tien et lui avais saisi les mains et lui avais annoncé ces quelques mots." Ecoute Cara, j'ai plus de chance que toi de gagner, tu ne survivrais même pas dix minutes dans l'arène, tu n'arrives même pas à aligner trois pas sans te casser la figure." J'avais ensuite essuyé ces larmes, puis je devais la repousser pour que mon plan fonctionne avant d'ajouter une dernière réplique pour l'encourager et lui donnait espoir " On se voit bientôt crois en moi."
Le jour ou tout a basculé
Après cela j'ai été emmenée direction un train pour me diriger vers le capitole.
Quand je monte dans le train somptueux, y avais plein de nourriture, de boisson en tous genres. Étant du district Huit, j'avais droit a un traitement de faveur car une mentor était avec moi, la première de notre district a avoir remporté les jeux en 2233 dans les anciennes éditions de ceux qui ont remporté les jeux. Ainsi, je soupir et prends place en réfléchissant. Quand soudain une jeune femme dans une belle robe et assez jeune prise place devant moi en me faisant un sourire et se présenta à moi comme étant ma propre styliste. On sympathisa assez vite. Car contrairement à ma soeur, j'étais attiré par les jolies femmes, mais, bien entendu, je devais agir comme ma jumelle et m'être en veille mon attirance pour les demoiselles. Il nous fallut trois jours pour arrivée. Ainsi, enfin arrivée au Capitole, je fus prise par un profond malaise, mais je ne laissais rien paraître. Comment peut-on vivre dans cette ville totalement en béton? Aucune nature verte au tour. Aucune mère bleue. Je me demandais comment les gens pouvaient ce passé de ces choses ici, moi je ne pourrais pas.
On m'escorta ensuite vers mon appartement où ma styliste était chargée de me relooker complètement. Ainsi, pour passer le temps, on avait continué à bavarder et quand elle m'avait dit avoir une soeur de mon âge mon coeur se serre, mais je ne laisse rien paraître et je lui ai dit de prendre soin d'elle.
Le défilé accomplit aux côtés des autres tribus dans une tenue irréprochable. On m'annonça que je devais me changer pour me rendre dans une salle d'entraînement pour m'entraîner et apprendre des choses pour que je ne sois pas tuée. Cela avait l'air très intéressant.
Ma styliste qui se nomme Rose s'était attachée à moi et était là pour moi à chaque entraînement pour m'encourager. Elle ressemblait beaucoup à ma jumelle et avait une chaleur de vivre incroyable, elle était de bien meilleure conseilles et compagnie que les formateurs du capitole qui me criait dessus sans arrêt pour me rabaisser devant leurs collègues comme pour se pavaner devant eux. Ce qui a un jour eu tendance à m’énerve. Après mes enchaînements en épée et à mains nues et mes roulades avant et arrière. J'avais un arc et une Flèche et tire avec toute ma rage direction la cible en plein milieu puis j'avais jeté un regard noir à l'homme qui m'avait traité d'un nom de fille de joie avec son collègue ensuite, je me dirige avec Rose pour me reposer et bavarder avec elle. La semaine de formation s'était achevée ainsi avec ce geste-là cette Flèche céleste de la justice, comme un cri silencieux et prière qui tranche les cieux pour que le dieu me vienne en aide et protège ma famille.
Ensuite, Rose me coiffa, me maquilla et m'habilla d'une robe rouge avec des talons et des accessoires de mode. Je n'avais pas habitude et je risquai de tomber alors Rose me fit secrètement entraînée pour marché avec les talons hauts. Ainsi, j'étais fin prête pour l'interview devant la foule au côté de cette Morgana Ivanov. Ainsi, chaque tribut représentant son district était passé et ce fut à son tour. Je monte sur la scène et me place à côté de cette femme aux faux sourires, mais aux questions pertinentes, je devais faire gaffe à ne commettre aucune erreur. " Bienvenue Cara , tu était sublime le jour de la parade tout les hommes n'avais d'yeux que pour toi le jour de ton arrivé au capitole. Comment t’était tu senti a ce moment la ? " " A ce moment précis je me disais que sayé la rigolade était terminé il était temps de passé au chose sérieuse. " " Effectivement donc tu dois être confiante pour les jeux " " Bien évidement que je suis confiante , ma devise c'est j'analyse et j'attaque et personne ne peut me stoppé , mais comme dans chaque moment un rebondissement , un coup de théâtre est toujours possible " " C'est bien vrai cela. Donc Cara comment trouve tu notre belle capitale ? " " Hey bien pour tout vous dire je ne suis pas habitué a tant de luxe et d'extravagance , cela est bien différent de mon district d'origine " " Bon je ne vais pas te retenir plus longtemps , une dernier question , te sens tu prête a tout pour remporté les Hunger Games ? " " Bien évidement comme je l'ai dite j'analyse et j'attaque c'est ma devise , personne ne m’arrêtera je serais prête a tout pour être la seul survivante a la fin " " C'est ce que tu réalisera , mes dames et messieurs c'etait pour vous la délicieuse et sombre Cara Apple Greenwald ! Le district 8 ! "  
Après cela, je retourne en coulisses où je regarde les autres interviews avec intérêt, car c'est bien de connaître ses ennemis. Puis après je retournai mon appartement où je me déshabille pour me mettre en pyjama et m'allongeai dans l'immense lit qui était à ma disposition. Je soupir et relâche enfin la pression un moment. J'ai dû être très froide lors de mes réponses, j'espère que ma soeur va bien et qu'il ne lui est rien arrivé. J'essaye de trouver ensuite le sommeil, mais pas le moins du monde jetais trop stressé pour le jour suivant où l'on allait enfin entrer dans l'arène. Je finis par m'endormir quand les premières lueurs du jour firent leur apparition.
L’arène et la victoire amére
Ma mentor et Rose mon amie étaient  là pour m'encourageait de tout leur coeur. Elle m'aida à enfiler ma tenue de combat de couleur rouge et bleu. Ensuite, elle m'avait glissé discrètement à l'oreille que les dirigeants avaient placé une caméra GPS pour suivre mes déplacements et me voir à l'écran tout le temps.
Je  la remercie avec un clin d'oeil discret. Puis c'était le moment fatidique, je me place dans le tube qui se leva dans le ciel direction l'are na.  Je ne devais pas bouger au risque de me faire exploser, je devais attendre la fin du compte à rebours puis ensuite courir le plus rapidement possible. L'Arena était en vérité un coliseum avec de la forêt tout autour une immense forêt. Donc le décompte qui semblé interminable eu fini, la sonnerie retentit et saye c'était parti .
J'ai couru le plus rapidement possible vers la corne d'abondance et j'ai atteint un sac à dos en évitant les coups portés par les autres en me jetant à terre pour me faire une roulade en avant, car j'avais réussi à prendre un bouclier un arc et une Flèche. Ensuite, je me relève et je tire deux flèches dans le coeur vers deux jeunes hommes en m'excusant dans mon cerveau de leur ôter la vie, car je n'avais pas le choix.
Je mis le bouclier sur mon dos et l'arc aussi, puis je subtilise les deux épées avant de m'enfuir de là. J'entre donc dans la forêt vu que chez nous ya la forêt, j'avais l'habitude de cela. Ainsi, j'avais traqué un jeune homme et lui avait planté mon épée en plein coeur et mon regard changea, il était devenu froid presque sadique. Comme Morgana l'avait dite, j'étais sombre maintenant. J'étais sans pitié. Ensuite ya eut des explosions signe que d'autres sont pris au piège, je m'arrête un instant pour boire et regarder mes légères blessures superficielles.
Ainsi, j'avais passé quinze jours dans l'arène à me nourrir comme une sauvage à réfléchir à dormir trois heures et monter la garde pour éviter qu'un ennemi ne me surprenne. Quand l'heur du dernier combat avait sonné, je n'avais plus rien que mon épée à la main ma tenue était déchirée de quelques endroits, ma peau était recouverte de boue et de terre, mes yeux étaient injectés de sang, je n'avais plus qu'une seule idée fixe en tête retrouvée ma soeur et sortir de cet enfer quitte à commettre le pire des crimes qui sois, je me rachèterais auprès de Dieu plus tard.
Ainsi, je me suis retrouvé face à face avec une jeune fille d'une quinzaine d'années qui elle aussi avait une épée, c'est ainsi qu'un combat s'engagea entre nous deux, elle avait de la technique et semblé très agile, mais moi j'avais des réflexes et une intelligence ainsi je profite d'un moment de faiblesse de sa part et sans aucune hésitation lui trancha le ventre pour ensuite tourner l'épée et l'attraper par mes deux mains et la décapitée pour que sa tête roule au sol et que le sang se gicle sur moi. Ensuite, je regarde le spectacle et je fis un sourire sadique. Puis je lève l'épée vers le ciel en signe de victoire. Alors que des explosions apparurent derrière moi je regarde la caméra avec un regard noire
Le retour a la maison changée
À mon retour a la maison, j'étais complètement anéanti physiquement et moralement aussi. Même si le physique allait guérir mon psychisme allait avoir besoin de beaucoup de temps surtout après mon dernier acte pour remporter la victoire. Chaque fois que je ferme, les yeux, j'en fais des cauchemars. Malgré ma faiblesse, je me suis rendu dans une église pour que le dieu me pardonne mon acte. Ainsi, il me fallut deux longs mois pour guérir et redevenir l'azure souriante et pleine de vie même si la nuit quand je suis seul dans le noir je pleur et je fais toujours des cauchemars.
Une fois la rumeur fondée de mon rétablissement le capitole n'attendit pas une seule seconde pour m'utiliser comme palmarès et trophée en vitrine.
Deux ans apres
Ainsi deux longues années à subir cette vie ou le capitole m'utilise pour des soirées avec les autres gagnants et Mentor pour mon district. Moi qui est faite cela pour enfin avoir la paix et vivre une vie tranquille pour me racheter auprès de Dieu. Me voilà encore entrain de jouer le rôle de ma soeur dans un gala en compagnie des autres jet-sets de la capitale. Car non seulement on m'appelait Cara chose que j'avais depuis petite habitude de faire. Mais maintenant j'étais une gagnante et Mentor, je devais même si je ne le voulais pas obéir au capitole et accompagner un de mes tributs vers la mort, en deux ans aucun na remporté la victoire comme moi a la différence que j'étais en vérité la seconde du district 8 à remporter la victoire vu qu'en 2233, une fille l'avait aussi remportée qui venait de notre district et qui avait etait mon mentor ya de cela deux ans.
Car à présent on habite avec l'argent de ma victoire dans un immense appartement. Dans le quartier des vainqueurs de notre district. Car jetait célèbre et riche et tous les journalistes s'acharnaient à recevoir une interview de moi ainsi que d'autres trucs du genre de la célébrité comme les paparazzi à l'affût de chaque petit clachent ou imagent qui se vendra bien. Maintenant, ma mère avait une vie plus qu'abordable et ma soeur aussi au moins j'ai permis à cela de se faire. Mais à présent notre secret était devenu notre priorité. Mais je ne pouvais plus supporter cette situation donc je m'étais rendu dans la nouvelle chambre de ma jumelle pour lui parlée et lui confiait ce que je ressens. Je pris place face à elle sur le lit et me lançai " Dis moi Cara j'ai quelque chose à te demander ?" Après avoir prononcé ces mots je détourne directement le regard, j'était gênée voir même angoissée à l'idée de lui dire ce que j'avait sur le cœur. Elle avait donc pris mes mains dans les miennes comme j'avait faite ce fameux jour de la moisson."Tout ce que tu veux, dis moi." Elle me fit donc un grand sourire pour me mettre en confiance et c'est à ce moment là que je me lança. "Tu sais je me disais, au Capitole tout le monde croit que je suis toi, alors je me demandais si ça te dérangerait d'aller à certaines fêtes, certaines interviews où d'autres événements de ce genre." Elle n'avais pas compris pas immédiatement, que je ne pouvait plus supporter d'appartenir au Capitole, elle a d'abord pensé que je voulait lui faire une faveur comme je le faisait toujours. "Non je peux pas accepter, c'est toi qui t'es battue dans cette arène pour me sauver la vie, je ne peux pas juste récupérer tout ton mérite maintenant que tu es revenue." Je baisse les yeux, tout en ajoutant les larmes aux yeux qui coule sur mes joues et ma voix qui tremble " Non Cara, c'est toi qui ne comprends pas, je n'en peux plus, je veux rester ici me reposer. J'en ai marre de faire tout ce qu'on me demande de sourire à ces inconnus qui ont essayé de me tuer dans l'arène. Je veux juste essayer de redevenir normale." C’était la première fois que je me montrait faible devant ma jumelle et que jetait aussi triste. Ainsi elle n’hésita pas une seule seconde à accepter de me remplacer. Qui sait il se pourrait qu'elle se dise de faire cela aussi pour se racheter de ces deux longues années.
Fin !
fiche de Yellow Bird


Dernière édition par Azure Greenwald le Jeu 14 Jan - 21:55, édité 39 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

District 8
Messages : 198
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: La protection d'une soeur est ce qu'il y a de plus sacré ! Mer 13 Jan - 23:17

Bienvenue ma petite soeur chérie, j'ai hâte de lire comment tu as tué tous les autres petits tributs dans l’arène en ayant aucune pitié triomphé dans l'arène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

District 4
Messages : 46
Date d'inscription : 13/01/2016

MessageSujet: Re: La protection d'une soeur est ce qu'il y a de plus sacré ! Jeu 14 Jan - 10:42

Bienvenue sur WTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hidden-palms.olympiqueforum.com/

Invité

Invité

MessageSujet: Re: La protection d'une soeur est ce qu'il y a de plus sacré ! Jeu 14 Jan - 17:48

bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

District 8
Messages : 61
Date d'inscription : 13/01/2016

MessageSujet: Re: La protection d'une soeur est ce qu'il y a de plus sacré ! Jeu 14 Jan - 20:15

Merci infiniment les amis J'ai fini ma fiche avec l'espoir qu'elle sois géniale et que ma jumelle l'aimera <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

District 8
Messages : 198
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: La protection d'une soeur est ce qu'il y a de plus sacré ! Jeu 14 Jan - 21:30

et t'es validé mon p'tit !



Félicitations, te voilà enfin validé(e) ! Tu fais officiellement partie de la bande maintenant !
Comme je te l'ai dit par MP je savais Azure sadique, mais à ce point... J'ADORE !!! Ta fiche correspond totalement avec l'idée d'Azure que j'avais et avec mon histoire donc tout est parfait. Maintenant j'ai hâte de rp avec toi !!! Passe aussi voir dans ma fiche de liens on a instauré un futur petit lien avec Finnick que tu vas être amené à connaitre !

Maintenant que t’as finis la partie la plus laborieuse tu vas enfin pouvoir faire joujou avec tous les autres membres déjà validés ! Mais avant ça, vas faire un petit tour sur les liens suivants, ils te permettront de t’intégrer plus facilement dans Panem mais aussi de te trouver quelques amis !

Premièrement passes faire un tour dans le bottin pour voir si ton avatar a bien été recensé, sinon repasses voir par .

Ensuite tu peux aller te créer une fiche de liens ici, elle te permettra d’avoir tout plein de coupains ou alors tout plein d’ennemis et de recenser toutes les relations passées ou futures de ton personnage. Tu peux aussi te faire une fiche de rps par , où tu stockeras tout tes topics afin de ne pas te perdre dans tes écrits !

Et si tu as des questions, n’hésites pas à les poser aux membres du staff, nos boîtes mp sont toujours grandes ouvertes !

Sur ce bienvenue une fois encore, amuses-toi bien dans Panem ! Et puisse le sort t'être favorable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La protection d'une soeur est ce qu'il y a de plus sacré !

Revenir en haut Aller en bas

La protection d'une soeur est ce qu'il y a de plus sacré !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Way to survive :: Gestion du personnage :: Votre passeport pour panem :: Présentations validées-